Président du jury
Arie Van Lysebeth
Belgique, °1938
Arie Van Lysebeth était le Président du Jury du Concours Reine Elisabeth de 1996 à 2018. Il commence le violon à l’âge de quatre ans. Il s’est formé au Conservatoire de Bruxelles, où il a étudié l’écriture musicale, le basson, la musique de chambre et la direction d’orchestre. Après concours, il se voit octroyer le poste de basson soliste à l’Orchestre symphonique de la Radio-Télévision Belge. Deux ans plus tard, il devient premier lauréat ex-aequo du Concours International de Prague. Il se perfectionne ensuite en direction d’orchestre auprès de Bruno Maderna à Salzbourg et Pierre Boulez en Suisse. Depuis 1970, il dirige le Vlaams Kamerorkest, en Belgique et à l’étranger. En tant que chef invité, il s’est produit à la tête des grands orchestres belges, ainsi qu’aux États-Unis, en Argentine, à Taïwan, en Grande-Bretagne, en Italie et en Allemagne. Il a ainsi travaillé avec des solistes renommés tels qu’Igor Oistrakh, José Van Dam, Murray Perahia ou Augustin Dumay, parmi d’autres. De 1995 à 2004, il a également été le chef de l’Orchestre Symphonique du Conservatoire de Bruxelles. Pendant de longues années, il a été professeur de musique de chambre au Koninklijk Conservatorium de Bruxelles (1970-1994), dont il a assumé la direction de 1994 à 2003. De 2004 à 2014, Arie Van Lysebeth a par ailleurs été directeur artistique de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth.
  • Biographie
En savoir plus
Martina Arroyo
États-Unis
Originaire de New York, Martina Arroyo s’est distinguée sur les plus grandes scènes du monde, comme le Metropolitan Opera, l’Opéra de Paris, le Covent Garden, La Scala de Milan, le Staatsoper de Vienne et le Teatro Colón à Buenos Aires, ainsi que dans les salles de concert de Salzbourg, Berlin, Rome, Paris et New York. Célèbre pour ses interprétations de Verdi, Puccini, Strauss et Mozart, elle s’est également intéressée au répertoire contemporain. Elle a réalisé plus de 50 enregistrements, comprenant les tout grands opéras, sous la direction de chefs de renommée internationale. Martina Arroyo est professeur émérite de l’Université d’Indiana, administrateur du Carnegie Hall et du Metropolitan Opera Guild, ainsi que Fellow of the American Academy of Arts and Sciences. Durant six années, elle est membre du National Endowment for the Arts et reçoit un des premiers American Council for the Arts awards. Fondatrice et directrice artistique de sa propre fondation (Martina Arroyo Foundation, Inc.), elle soutient deux programmes destinés à de jeunes chanteurs: le «Role Development Class» et la résidence d’été «Prelude to Performance». Martina Arroyo a reçu le Kennedy Center Honor, ainsi que des doctorats honoraires de nombreuses universités dont la Juilliard School, le Hunter College, la New England School of Music et la Rutgers University.
  • Biographie
En savoir plus
Grace Bumbry
Née à Saint-Louis, dans le Missouri, la soprano américaine Grace Bumbry a étudié aux universités de Boston et du Nord-Ouest, ainsi qu’à la Music Academy of the West, sous la direction de Lotte Lehman qui cultiva son goût pour le Lied allemand. Grace Bumbry a fait ses débuts à l’Opéra de Paris dans Aida et est invitée depuis lors dans les plus grands festivals et maisons d’opéra (Bayreuth, Covent Garden, La Scala, Wiener Staatsoper, Metropolitan Opera, Teatro Colón, Salzbourg, Vérone, Orange, etc.), où elle a chanté sous la direction de chefs prestigieux tels que H. von Karajan, C. Abbado, G. Solti, S. Ozawa, W. Sawallisch, G. Prêtre, G. Patanè, L. Bernstein ou J. Levine. Parmi d’autres rôles, elle a interprété Amneris, Aida, Carmen, Dalila, Eboli, Tosca, Gioconda, Venus, Turandot et Salomé. Elle a également participé à la production des Troyens lors de l’ouverture de l’Opéra de la Bastille.
  • Biographie
En savoir plus
Hilda De Groote-Siegl
La soprano belge Hilda de Groote a fait ses débuts à l’âge de 15 ans à l’Opéra Royal de Gand, dans le rôle d’Olympia. En 1966, après ses études, elle devient membre de l’Opéra de Vienne, et sept ans plus tard, de l’Opéra de Bavière. Elle a été invitée par de nombreux festivals importants en Europe, au Canada et au Japon, et a travaillé avec des chefs tels que Karl Böhm, Leonard Bernstein, Josef Krips, Wolfgang Sawallisch, Carlos Kleiber... En plus de son activité à l’opéra, Hilda De Groote s’est consacrée de manière intensive au Lied, et plus particulièrement au Lied viennois. Elle a enseigné au Conservatoire de Vienne et siège régulièrement comme membre du jury de concours internationaux.
  • Biographie
En savoir plus
Helmut Deutsch
Autriche
Helmut Deutsch figure parmi les accompagnateurs de lied les plus demandés et réputés du monde. Il est né à Vienne, où il a étudié au Konservatorium, à la Music Academy et à l’Universität für Musik und darstellende Kunst. Il a reçu le Prix de Composition de Vienne en 1965 et a été nommé professeur à l’âge de 24 ans. Bien qu’il se soit distingué en musique de chambre avec des instrumentistes de prestige, il s’est principalement concentré sur l’accompagnement du lied. À ses débuts, il a d’abord accompagné la soprano Irmgard Seefried, mais a surtout été le partenaire de Hermann Prey pendant douze années. Par la suite, il a joué dans les salles les plus réputées et travaillé avec des chanteurs de renom, parmi lesquels Jonas Kaufmann, Diana Damrau et Michael Volle. Helmut Deutsch a enregistré plus d’une centaine de CD. Ces dernières années, le développement des jeunes talents a été particulièrement cher à son cœur : après son poste de professeur à Vienne, il a continué à enseigner, principalement à la Hochschule für Musik und Theater de Munich où il fut professeur d’interprétation du lied pendant 28 ans. En outre, il est professeur invité dans diverses autres écoles et donne de nombreuses master classes en Europe et en Extrême-Orient. Le jeune ténor suisse Mauro Peter est l’un de ses derniers étudiants à Munich et est devenu l’un de ses partenaires de récital favoris.
  • Biographie
En savoir plus
Ralf Döring
Allemagne
Ralf Döring a étudié à la Hochschule für Musik und Theater Felix Mendelssohn Bartholdy de Leipzig. Il a ensuite été engagé dans les principales maisons d’opéra en Allemagne, puis ailleurs en Europe, en Asie, aux États-Unis et en Australie. Il est actuellement professeur de chant et des arts de la scène à l’Université de Vienne. Ses étudiants ont gagné de nombreux prix lors de concours internationaux et chantent dans les principales maisons d’opéra et salles de concerts a Vienne, Berlin, Zürich ou Bruxelles. Il s’est produit et a participé à des évènements partout dans le monde (Europe, Asie, États Unis, Syrie, Irak, Égypte, Cuba, Australie...). Ralf Döring est régulièrement invité à donner des master classes en Europe (Allemagne, Autriche, Norvège, Suède, Belgique) et en Asie (Japon, Hong Kong, Chine), et a siégé dans de nombreux jurys internationaux.
  • Biographie
En savoir plus
Jorma Hynninen
Finlande, °1941
Jorma Hynninen est l’un des barytons finlandais les plus reconnus. Sa grande passion musicale a toujours été le Lied, un genre qu’il a aborde principalement à travers les cycles de Schubert, Schumann, Brahms et Wolf. Au cours de son intense activité en tant que chanteur d’opéra, il a chanté plus de 60 roles. Parmi les principaux, on peut citer Posa (Don Carlo), le Comte (Le Nozze di Figaro), Wolfram (Tannhäuser), Onegin (Eugène Onegin), et plus d’une dizaine d’opéras contemporains finlandais. Il s’est produit dans de nombreuses maisons d’opéra et dans les plus prestigieuses salles de concert. Jorma Hynninen a été simultanement directeur artistique de plusieurs maisons d’opéra finlandaises, a savoir l’Opéra National Finlandais (1984-1990) et le Festival d’Opéra de Savonlinna (1991-2002). Il a également enseigné à l’Académie Sibelius de 1997 a 2003. Parmi ses nombreux enregistrements, citons ceux des Nozze di Figaro (Muti), d’Elektra (Ozawa) et d’Il prigioniero (Salonen). Sa discographie inclut également des negro spirituals, des evergreens et des tangos.
  • Biographie
En savoir plus
Raina Kabaivanska
Après ses études en Bulgarie, Raina Kabaivanska fait ses débuts en Italie en 1959, dans Il Tabarro. Deux ans plus tard, sa première apparition à La Scala de Milan lance sa glorieuse carrière à travers le monde : elle chante ainsi au Metropolitan à New York, au Covent Garden, à Salzbourg, Rome, Tokyo, etc. Son répertoire comprend plus de cent oeuvres dont les opéras de Verdi, Gluck, Donizetti, Puccini (avec près de 400 représentations de Tosca et de Madame Butterfly), Wagner, Britten et Shostakovich. Elle a travaillé sous la direction de chefs comme H. von Karajan, L. Bernstein, C. Abbado, et avec des partenaires comme M. Del Monaco, F. Corelli, L. Pavarotti, P. Domingo. Pendant de nombreuses années, elle se consacre avec passion à l’enseignement du chant, notamment à l’Istituto Vecchi Tonelli de Modène, sa ville de résidence, et à l’Accademia Chigiana de Sienne, ainsi que lors de master classes en Italie et à travers le monde, et en particulier à Sofia. En dehors des distinctions honorifiques qui lui sont accordées en Bulgarie, elle a reçu de nombreuses récompenses, parmi lesquelles ‘Una vita per la musica’, ‘Viotti’, ‘Abbiati’, ‘Lorenzo il Magnifico’, ainsi que le titre de Cavaliere al merito de la République italienne pour sa contribution exceptionnelle dans le domaine de l’art.
  • Biographie
En savoir plus
Peter Kooij
Après des études de violon au Conservatoire d’Utrecht, Peter Kooij suit des cours de chant auprès de Max van Egmond au Conservatoire d’Amsterdam où il obtient son diplôme de soliste. Il chante alors dans les salles de concert les plus prestigieuses du monde (Concertgebouw Amsterdam, Carnegie Hall, Royal Albert Hall, Palais Garnier, Musikverein, Teatro Colón, Philharmonies de Berlin et de Cologne, etc.), avec des chefs d’orchestre aussi réputés que Philippe Herreweghe, Ton Koopman, Frans Bruggen, Gustav Leonhardt, René Jacobs, Sigiswald Kuijken, Roger Norrington et Iván Fischer. Il a participé à la production de plus de 150 CD. Le label BIS l’a en outre invité pour l’enregistrement de l’intégrale des cantates, des Passions et d’autres oeuvres vocales de Bach avec le Bach Collegium Japan sous la direction de Masaaki Suzuki. Parallèlement à sa carrière de soliste et de pédagogue à Amsterdam (Conservatoire, de 1991 à 2000), Hanovre (Conservatoire, de 1995 à 1998), La Haye (Conservatoire Royal, depuis 2005) et Tokyo (University of fine Arts and Music, depuis 2000), Peter Kooij est conseiller artistique de l’Ensemble Vocal Européen, et il donne des master classes en Allemagne, en France, au Portugal, en Finlande et au Japon.
  • Biographie
En savoir plus
Tom Krause
Durant sa carrière longue de plus de cinq décennies, Tom Krause s’est produit avec les plus grands chanteurs et chefs de sa génération, et a ainsi chanté dans les principales maisons d’opéra et les plus célèbres salles de concert internationales. Grâce à sa grande expérience dans tous les domaines classiques (opéra, oratorio, lied) et son intérêt pour la transmission de son héritage de l’art du chant, il est souvent appelé pour des master classes à travers le monde et fréquemment invité à siéger dans les jurys des prestigieux concours internationaux. Depuis 2002, il dirige la chaire de chant à la Escuela Superior de Música Reina Sofía à Madrid. Parmi les nombreuses récompenses qui ont salué ses contributions musicales, il reçoit l’Ordre du Lion de Finlande, la plus haute récompense culturelle de son pays. Il a également été nommé Docteur honoris causa de l’Université de Helsinki et obtient le titre de Kammersänger à Hambourg. Tom Krause est apparu dans plusieurs films, à la télévision, dans des documentaires, et sa discographie comprend plus de cent enregistrements, pour lesquels il a également reçu divers prix.
  • Biographie
En savoir plus
Yvonne Minton
Australie
Yvonne Minton fut l’une des grandes mezzo-sopranos de la fin des années 60 et des années 70. Elle débute son apprentissage du chant en Australie, et se perfectionne à Londres à partir de 1961. En 1964, elle rejoint la Royal Opera House Covent Garden comme soliste, et y remporte de nombreux succès, notamment dans les rôles d’Octavian, Sesto, Didon, Fiordiligi, Kundry, Brangane, Frika et Marina. Elle est alors demandée par les plus grandes maisons d’opéra en Europe et aux États-Unis, dont Bayreuth ou le Festival de Salzbourg. Elle a également été régulièrement invitée à l’Opéra de Cologne et à l’Opéra de Paris, ou elle a participé à la première production de Lulu dirigée par Pierre Boulez et enregistrée par Deutsche Grammophon. Parallèlement à sa carrière a l’opéra, Yvonne Minton a aussi été très active comme concertiste. Sa discographie est impressionnante et couvre tant son activité de concertiste que celle de chanteuse d’opéra. Elle se dédie à l'apprentissage de jeunes chanteurs.
  • Biographie
En savoir plus
Evgeny Nesterenko
En 1970, le premier prix du Concours Tchaikovsky ouvre à Evgeny Nesterenko une carrière fulgurante. Après le Bolchoï, toutes les grandes scènes du monde l’inviteront, sous la direction des chefs les plus célèbres comme Abbado, Muti, Kleiber, Pretre, Sawallisch et bien d’autres. Sa belle voix de basse ravit son public dans tous les répertoires d’opéra, d’oratorio ou de lied. Dans ce dernier domaine, il a d’ailleurs crée certaines mélodies de Chostakovitch et de Georgi Swiridow. Sa participation à la production de Don Carlo, qu’il a chanté entre autres pour le 200e anniversaire de la Scala, l’a rendu particulièrement célèbre. Evgeny Nesterenko a enregistré tant pour la firme russe Melodia que pour EMI, Philips, la Deutsche Grammophon et d’autres, ainsi qu’en vidéo. Titulaire de nombreuses distinctions, russes et étrangères, Evgeny Nesterenko est aussi professeur de chant à Vienne. La Belgique l’a déjà accueilli plusieurs fois : en récital à Bruxelles en 1989, dans Attila en 1993 et dans Don Carlo en 1995 à l’Opéra de Flandre, ainsi qu’au Bijloke de Gand, en février 2000.
  • Biographie
En savoir plus
Hermann Christian Polster
Allemagne
Né à Leipzig, Hermann Christian Polster est particulièrement apprécié dans le domaine de l’oratorio. Il a commencé sa formation musicale au sein du Dresdner Kreuzchor. Il la poursuit ensuite avec son père, Fritz Polster, et étudie la musicologie à l’Université de Leipzig. Sa carrière internationale le mène à se produire en concert dans des oratorios, notamment avec le Thomanerchor de Leipzig, le Dresden Kreuzchor, les Bachsolisten et l’orchestre du Gewandhaus de Leipzig. Il a également chanté partout dans le monde avec les principaux chefs d’orchestre, et a réalisé des enregistrements pour la radio, la télévision et plusieurs firmes de disques. Hermann Christian Polster a enseigné à la Hochschule Felix Mendelssohn-Bartholdy de Leipzig. Il dirige de nombreuses master-classes internationales et il est invité à participer en tant que membre du jury dans de nombreux concours de chant.
  • Biographie
En savoir plus
Andreas Scholl
Allemagne
Andreas Scholl entame ses études musicales avec les Kiedricher Chorbuben. De 1987 à 1993, il étudie avec Richard Levitt et René Jacobs à la Schola Cantorum Basiliensis. Il a reçu de nombreux prix et recompenses de diverses organisations européennes, entre autre le Prix ECHO 1999, le Prix de l'Union de la Presse Musicale Belge et dans la catégorie Moyen Âge/Renaissance le Prix Edison 2002 pour son enregistrement de 'A Musicall Banquet'. Il gagne un 2e Prix ECHO en 2005 pour sa composition pour un livre audio de contes d'Hans Christian Andersen chez Deutsche Grammophon.

En récital Andreas Scholl se produit partout dans le monde dans les salles les plus prestigeuses. En concert il se présente avec le Berliner Philharmoniker, New York Philharmonic, Cleveland Orchestra, Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, Boston Symphony Orchestra, Koninklijk Concertgebouworkest, Dresdner Philharmonie, Akademie für Alte Musik Berlin, Freiburger Barockorchester, Münchner Philharmoniker et à la dernière soirée des Proms 2005, en tant que premier contreténor.
En opéra il chante Bertarido (Rodelinda) au festival de Glyndebourne et au Metropolitan Opera; Arsace (Partenope) au Royal Danish Opera et le rôle titre dans Giulio Cesare au Royal Danish Opera, à l'Opéra de Lausanne et au Théâtre des Champs-Elysées.

En 2011/12 Andreas Scholl débute au Salzburger Pfingstfestspiele dans le rôle titre de Giulio Cesare avec Cecilia Bartoli. Il retourne au Metropolitan Opera pour Rodelinda avec Renée Fleming et fera une tournée des États-Unis avec The English Concert. Andreas Scholl enregistre un album de cantates de Bach avec le Kammerorchester Basel pour Decca.
  • Biographie
En savoir plus
Joan Sutherland
- 2010
Après son triomphe dans Lucia di Lammermoor au Covent Garden en 1959, Joan Sutherland s’est imposée parmi les plus grandes sopranos de notre temps. Elle s’est consacrée à la redécouverte des opéras de Haendel, et a été l’une des célèbres interprètes des opéras de Mozart, Rossini, Bellini, Donizetti, Gounod, Thomas, Massenet et Verdi. Elle a chanté dans la plupart des principales maisons d’opéra et a eu une activité discographique prolifique. Ses enregistrements ont fréquemment été primés. Joan Sutherland a reçu les honneurs de plusieurs universités et écoles de musique australiennes, européennes et américaines. Elle a été nommée Dame Commander of the Order of the British Empire, avant de recevoir l’Ordre du mérite de la Reine d’Angleterre et de se voir attribuer le titre de Commandeur des Arts et des Lettres par le Gouvernement français pour les services rendus à la musique. Depuis qu’elle a quitté la scène, elle a été invitée dans de nombreux jurys internationaux et a passé une grande partie de son temps à la rédaction de son autobiographie A prima donna’s Progress, qui a été publiée en Grande-Bretagne, en Australie et aux États-Unis. Elle est décédée en 2010.
  • Biographie
En savoir plus
José Van Dam
Belgique
Baryton-basse, né à Bruxelles, José Van Dam compte aujourd’hui parmi les tout grands interprètes du monde vocal. Depuis ses débuts à Paris, dans Les Troyens, il est l’invité régulier maisons d’opéra et des festivals les plus prestigieux (Paris, Covent Garden, La Scala, le Staatsoper de Vienne, le Deutsche Oper de Berlin, le Metropolitan Opera, le Teatro Colón, les festivals de Salzbourg, Aix-en-Provence, Orange, etc.). Il a interprété Falstaff, Simon Boccanegra, Philippe II (Don Carlos), Don Giovanni, Boris Godounov, Amfortas (Parsifal), Der Fliegende Holländer, Wozzeck et bien d’autres rôles encore. La création du rôle titre dans le Saint-François d’Assise d’Olivier Messiaen, a été applaudie chaleureusement tant à Paris qu’à Salzbourg, en 1983, puis en 1992. Ses rôles d’opéra n’empêchent pas José Van Dam de développer également une carrière dans les domaines de l’oratorio et du lied ; son répertoire y est tout aussi large. Il a chanté sous la baguette de Herbert von Karajan, Claudio Abbado, Riccardo Muti, Georg Solti, Seiji Ozawa, etc. Sa discographie est impressionnante et a été récompensée par de nombreux prix. Il s’est produit au cinéma, notamment dans le célèbre film Le Maître de Musique. José Van Dam a en outre reçu le titre de Kammersänger de la ville de Berlin et le grade de Chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur. En août 1998, José van Dam a été anobli par le Roi Albert II.
  • Biographie
En savoir plus
Piano 2020 reporté en 2021
Déroulement d'un concours
S.M. la Reine Mathilde
Jurys des concours de piano
Ce site utilise des cookies afin de vous fournir la meilleure expérience possible.
En cliquant sur « ACCEPTER » ou en poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur votre navigateur web. Pour plus d’informations sur notre politique de cookies et les différents types de cookies utilisés, cliquez sur En savoir plus
ACCEPTER