David Lively
piano | États-Unis, France, °1953
 
PIANO 1972 : Quatrième Prix
En 1972, David Lively remporte le 4e Prix au Concours Reine Elisabeth. Il quitte les États-Unis sur le conseil de Jules Gentil, l’assistant d’Alfred Cortot, pour étudier à l’École Normale de Musique de Paris, et devient l’élève privilégié de Claudio Arrau. Il se perfectionne auprès de Nadia Boulanger, Wilhelm Kempf et Erich Leinsdorf. L’originalité de son parcours ne se dément pas. Audacieux défenseur des répertoires rares, sa virtuosité lui permet d’enregistrer les concertos de Joseph Marx, Wilhelm Furtwängler, Ferruccio Busoni et Sergey Rachmaninov. Proche d’Aaron Copland, Eliott Carter, Henri Dutilleux, Philippe Boesmans ou Benoît Mernier, l’écriture actuelle lui est chère. Infatigable curieux, David Lively nourrit une égale passion pour les claviers historiques et pour les synthétiseurs actuels. Professeur et directeur des Concours à l’École Normale de Musique de Paris, il est aussi le directeur artistique du Festival de Saint-Lizier dans les Pyrénées. Ses enregistrements récents comprennent l’intégrale de la musique de chambre de César Franck et les oeuvres complètes pour piano seul de Philippe Boesmans. Le Concerto pour piano de William Blank, écrit pour lui, paraîtra prochainement, de même que celui de Benoît Mernier.
Audio
Photo
Programme
Finale (01/06/1972)
Jacques Leduc Concerto op. 31
Henri Dutilleux Choral et variations (Sonate)
Mily Balakirev Islamey
Maurice Ravel Concerto pour la main gauche en ré majeur
David Lively, piano
Orchestre National de Belgique, dir. René Defossez
Piano 2020 reporté en 2021
Déroulement d'un concours
S.M. la Reine Mathilde
Ce site utilise des cookies afin de vous fournir la meilleure expérience possible.
En cliquant sur « ACCEPTER » ou en poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur votre navigateur web. Pour plus d’informations sur notre politique de cookies et les différents types de cookies utilisés, cliquez sur En savoir plus
ACCEPTER